LE PHÉNOMÈNE BLACK TRAVEL

En 1936, aux États-Unis, Victor Hugo Green crée The Negro Motorist Green Book. Il s’agit d’un recueil recensant les restaurants, les stations-service et les auberges dans lesquels pouvaient se rendre les afro-américains sans courir le risque d’être lynchés, ou pire, tués. Cette démarche, communautaire, sécuritaire et identitaire a posé les fondements de ce qui deviendra, près de 80 ans plus tard, le mouvement « Black Travel ». Découvrons.

ÊTRE VISIBLE
Il est un stéréotype persistant et prégnant dans l’univers du tourisme : celui que les noirs ne voyagent pas, à part pour retourner « au bled ». Aux États-Unis, cette idée-reçue perdure au sein des structures touristiques, qui s’épuisent à penser que les afro-américains ne quittent leurs domiciles que pour aller faire la fête dans les Caraïbes, ou rendre visite à leur tante Jackie en Caroline du Sud.

Face à ces préconceptions, les agences de voyages, guides et autres acteurs touristiques n’ont pas trouvé rentable ou logique de représenter les populations noires dans leur communication ou au travers de leurs offres.Chaere Robinson, fondatrice de Tastemakers Africa explique : « quand vous parlez aux comités de direction des agences de tourisme à propos du continent africain, ils vous disent que leur cible est constituée principalement d’européens retraités qui recherchent des safaris. Et l’industrie est totalement construite autour d’eux. » Cet exemple criant illustre parfaitement la non-prise en compte des afro-américains, de leur manière de voyager et de leurs aspirations touristiques.

travelnoir2

ÊTRE ENTENDU
Ce n’est donc pas que les afros ne voyagent pas, mais simplement que ce phénomène est mal connu et mal documenté par les médias dits « de masse ». Afin de reprendre la main sur leur histoire et de créer des expériences uniques calquées sur leurs besoins, certains millennials noirs américains se sont décidés à créer de nouvelles plateformes de voyage : le Black Travel Movement. Sur ces sites et applications, on vend du sens, de la communauté ainsi que la possibilité de connecter une nouvelle génération d’individus curieux, cultivés, jeunes, ambitieux et noirs. La popularité de ces nouveaux acteurs repose principalement sur le fait qu’ils savent écouter le marché sous-exploité des « black travellers », qui pensent qu’il y a quelque chose d’intrinsèquement différent dans leur manière de voyager. Et c’est bien le cas, selon Cherae Robinson, les personnes de couleur s’engagent davantage avec les locaux, préfèrent voyager en groupe et dépensent leur argent totalement différemment. Plus encore, les plateformes offrent des solutions alternatives et « safe » face à des géants de l’industrie comme Airbnb qui a notamment été au cœur d’un scandale après que certains hôtes aient refusé de loger des touristes noirs.

ÊTRE REPRÉSENTÉ
Le digital contribue énormément à l’émergence de ces nouveaux modèles touristiques et participe à leur développement. De nouveaux comptes Instagram sont désormais dédiés au Black Travel et l’écosystème des blogueurs voyage se diversifie de plus en plus. Un réel vent de renouveau souffle sur notre feed, qui voit désormais fleurir des photos et vidéos d’afro-descendants vivant des expériences extraordinaires dans les 4 coins du monde. Ces posts sont soutenus par des blogs plein de conseils, de tips et de retours d’expérience sur de nombreuses destinations. En parallèle, des sites et des applications offrent des safe spaces pour que les afrodescendants puissent partager, voyager et appréhender le monde ensemble et d’une nouvelle manière, sans crainte ni friction. #LeavingTheirBestLifes.

ET EN FRANCE..?
Si le phénomène est moins important en France, notamment parce que le paradigme social est différent, nous remarquons quand même que certains acteurs souhaitent promouvoir un tourisme local ancré dans nos racines. Ainsi, Le Paris Noir ou Little Africa Travel s’attèlent à nous faire découvrir un Paris différent, marqué par le passage de nos ancêtres afrodescendants.

leparisnoir
@LeParisNoir Des visites guidées sous un angle bien différent
littleafrica
@LittleAfricaTravel Un guide 100% Paris Afro
nomadness
@Nomadness Web serie et voyages organisés pour les tribus de black travellers.
travelnoire
@TravelNoire Une agence de voyage pour afrodescendants

 

QUELQUES TRAVELERS À SUIVRE SUR INSTAGRAM

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.